Traductions

Zemfira – premier album

 

1. Pourquoi?

Tu frappais la porte ouverte

Je me taisais comme tue

On nous a tromps

Dans la rue c'est la mme chaleur

 

Les bras ternes ont bronz

Les sons stridents m'ennuyent

On a encore fln travers la ville la nuit jusqu'au matin

 

Moi je m'touffe de la tendresse ,

De ta/ma fracheur

Je me rappelle de toutes tes failles

Je chante tes / mes chansonnettes

Eh bien, pourquoi ? Eh bien, pourquoi ?

 

Il y a beaucoup de th,

La fentre est ouverte

Mais je m'ennuie - je suis oublie

J'ai observ comment le croissant a mu en lune

 

On a frapp la porte ouverte

Mais moi, je suis triste

Et puis je suis brise

Ne faites pas les idiots

Je n'ai pas dclar la guerre

 

2. Neige

 

Je suis arrive dans ta vie et est reste bouche-be

J’ai voulu l’amour, toi tu n’as pas voulu

Peut-tre je dis quelquechose qu’il ne fallait pas mais coutes un peu

Parceque moi je t’offre l’toile

Te vend mon me

Mais ouvres tes oreilles

 

Moi je rvais que les gens voulaient l’inverse

Mmm, pas de chance je suis moi mme tombe dans le paneau

 

L-bas c’est la premire neige mais elle n’a rien avoir avec a

Toi, tais-toi et m’coutes un peu

 

Mon Dieu, je suis une cinique et toi tu me parles d’une certaine me

Epargnes mes oreilles

Je comprends que les conversations ne servent rien

Je ne veux pas de disputes avec toi

Ti crois que connais plus

 

On peut s’envoler, voler, en avoir assez

On peut partir ou bien rester

Mais toi, tu fonds

Neige

Tu fonds ... neige

 

Les 40 minutes se sont couls comme les mots  A demain ! 

La neige sur les botines, dans la trace un monsonge total

Je suis si fatigue, toi mme, sais-tu ce que tu voulais ? Non.

Apparemment moi non plus

Mais pourquoi tu fais l’ignorante et me mets la pression ?

 

04. Camomilles

 

Salut, les Camomilles

Jetez moi de l'argent

Lisez les livres

Le mchant gamin est parti

Une telle situation absurde

Gamin absurde

 

Et je suis la fille avec le walk-man

Avec l'ventail, le soir ne te promenne pas

Et tu n'es pas comme tout le monde

Et tu n'aimes pas les discothques

Moi, je ne vais pas te sauver - rattraper - me rappeler - embrasser

Et puis je n'ai nullement besoins de tes come-backs

 

Salut, les Camomilles

Jetez de l’argent dans les caisses

Faites sauter le jeu de dames

Ses pc's volent de l'immeuble

Comme une vole de camomilles

 

05. T-Shirts

 

tu es blanc et clair -

Moi je suis sombre et chaude

Toi, tu pleures - personne ne voit

Mais moi - je froisse les verres - la sotte

toi, tu aimes si sincrement

moi - je me suis retrouve si dsesprment

nous - nous chuchotons l'un l'autre des secrets

nous comprenons Seulement cela ne suffit pas

Anechka-a-a demandait de retirer les t-shirts

Toi, tu vaus ta sincrit

moi - je crois que je les vaus aussi

toi est un gnie , moi aussi je suis un gnie

Et si tu cherches, alors nous sommes deux

On peut avoir mal non seulement de la douleur

Avoir peur non seulement pour la conscience

Bizzare, de nouveau il m'ait encore manqu de volent

Je multiplie les mgots toi, tu cris une nouvelle

 

 

 

09. Pas Mauvais

 

La lune brche

Et nous ne sommes pas dans le mme lit

C'est pourquoi il ne fait pas clair

Je prendrai mon lan de la fentre

Je sais cela ne fera pas mal

Je me rappelle comment le faire

Mes flicitations

De la part de la miette*

De la part du gnie

Il est en toi mon coeur jeune

brch, lunaire

Il est en toi...

 

Orbites le long des lignes

les veines

Inutilement bourdonnaient

J'ai choisi le plus blanc

Dans tes yeux - une question

Et si on te mettait dans ces murs ?

Dis ce qu'il faut faire

 

Je t'offre mes humeurs

De la miette, du gnie

Il est en toi mon coeur brch et lunaire

En toi, mon pass

Pas trop mauvais

 

Dans les combins

Les Contes de fe

Les tendresses

Et finalement tout le reste au hasard

 

11. -140

 

C’est trange, les tramways ne roulent pas en rond mais d’un ct l’autre

Et encore le jeune printemps essaye

A ct de la constellation des rues peuples

Les premieres ailes nous sont revenus

Encore endormis mais foncent toujours dans la mme direction

 

Et dans le morceau que tu as oubli tout m’tais nouveau, tout interessant

Et sur une photo que tu as oubli il fait – 140 et un t ternel

Quel horeur !

 

Te souviens-tu ? Mais non, tu te souviens strictement de rien

Et moi, je n’en ai pas vraiment besoin

Ce que j’ai c’est juste un rhume et une voix malade

 

Quelque part, je le sais, les tramways roulent en rond

Et les oiseaux adultes foncent

Et les ados passent mes vynils.

 

12. Arivederchi

 

Les corbeaux moscovites m’ont reveille

Les allumettes moulles ont effac l’spoir de fumer

Ca veut dire que je viverai plus longtemps

Ca veut dire qu’on va...

 

Brler les bteaux dans mon port

changer les billets contre les roubles

Si on pouvait les faire grandir jusqu’aux paules

Je ne reviendrais jamais

la maison

Avec toi

 

Tout est si passionant

Et avec les autres pas trop

Je vois que c’est serr

Je me souviens que c’est sr

 

Je t’offre

Le temps

Tu vois je brle

Quelqu’un a confondu ...

 

Et m’incendia

Arivederchi !

On n’a pas appris de regarder avant de faire entrer

Et tout juste ils seront grands comme les paules

Je briserais le tourniquet

Et je courereais suivant les miens

Pour changer mes billets

J’attendrais, toi, tlphones-moi

J’ai grandi d’une vie, peut-tre faut-ils le prendre en conscience

 

Mes ports moi

Si on ne volera pas on nagera

Les flches exactement 2 heures en arrire

 

 

Bmax 2006

 






, Plaza San Francisco, , ...
- ...
+
- / / / .
- , ( ... , , , ...
: - " ." - -
, >>> >>> queen mary queen mary ...